Patastories

Les patas comme au cinéma

la suite, c’est par ici

Hésitation

Qui de Paul ou de Jean accompagnera Gaïa au cinéma ce soir ? La question est cruciale pour l’avenir de cette jeune demoiselle. Allez ! Elle ira avec celui qui choisira LE bon film… Alors ? PATALOVERS ou bien LE TUEUR DE PATAS ?

Orage

Il est des jours où rien ne se passe comme prévu. Alain devait aller au cinéma avec Véra. Arrivé à son domicile, tout heureux des heures à venir en si charmante compagnie, elle lui répond de sous sa douche qu’elle ne peut pas lui ouvrir et qu’il lui faut attendre sur le pallier. Il reste donc là, assis sur les marches de l’escalier lorsqu’un orage démentiel s’abat sur la ville. Tellement bruyant qu’Alain entend à peine le cri poussé par son amie. Un cri d’effroi suivi de bruits sourds venant de son appartement…

Filature

Dommage pour Jacko… Il n’aurait pas du sortir cette nuit. Véra aura beau crier par sa fenêtre, elle n’empêchera pas le drame de survenir. Mais pourquoi donc ne s’est-elle pas tue ? Maintenant elle est devenue LA cible…

File d'attente

Quelques heures avant, rien ne laissait présager la funeste nuit qui allait suivre. Seule l’avant-première du film PATALOVERS était au cœur des préoccupations du moment. Pourtant…

Le chat

Alain a bien fini par retrouver le chat de Véra. Il s’était enfui pendant l’orage, effrayé par le cri de sa maîtresse. Malgré cela, le cœur de la jeune femme n’a pas l’air disposé à se rapprocher d’Alain ce soir. Tans pis. C’est Franck, le barman qui lui fera la conversation. Dommage pour le film…

Le tueur de Patas

John Patawood, à qui l’on doit le magnifique NOIR PATA, nous revient avec un film au suspense terrifiant. Madame Suzanne O’Bannon (incarnée par l’éblouissante Lauren Patall) retrouvant son mari, marchand d’art, mort dans sa galerie, va tenter d’en retrouver l’assassin. Avec Angus Deckard, un privé de New York exilé à Los Angeles (James O’Pat épatant !), elle découvrira une sombre histoire de trafic de peintures, dans une course poursuite ponctuée de meurtres de Patas… Signalons une partition de musique inhabituelle, à base de trompette de Jazz qui plaira aux plus jeunes.

Patalovers

Elle a grandit dans le Yorkshire, lui aux Indes. Ils ne se connaissent pas. Pourtant, une vieille nourrice mourrante va les réunir à son chevet pour une mission de la plus haute importance qui va bouleverser leurs vies et leurs certitudes. Ce film est une vague d’émotion brulante qui va chavirer vos coeurs et bouleverser vos âmes. Charlie Tapa signe là un long-métrage audacieux qui plonge dans les vertiges de l’amour et du drame avec une justesse rarement atteinte. Pat’O Neal y joue un rôle à contre emploi qui lui sied à merveille et qui risque fort, messieurs, de vous rendre jaloux car vos dames ne pourront que tomber sous son charme.

A Suivre...